Nouveaux actes infirmiers janvier 2020

Le Bilan de soins infirmiers (BSI)

Le BSI est entré en vigueur pour les patients âgés de 90 ans et plus. Sa mise en œuvre pour les autres patients se fera ensuite progressivement, à savoir au 1er janvier 2021, pour les patients de 85 ans et plus et au 1er janvier 2022, pour les patients dépendants de 78 ans et plus. Au 1er janvier 2023, il pourra être généralisé à tous les patients dépendants. Les infirmiers pourront, en sus de ces forfaits, facturer certains actes techniques (à compter du 1er mai 2020) notamment pour les patients insulino-traités.

La prise en charge des pansements courants

Les pansements de trachéotomie, de changement de canule, de pansements liés à l’abdominoplastie, chirurgie mammaire, le stripping veineux et les stomies sont revalorisés à hauteur de AMI 3. Un nouveau libellé va être créé pour les pansements après chirurgie des veines avec incisions cutanées multiples.

Les pansements lourds et complexes

De nouveaux actes sont créés au sein de la NGAP avec un acte de bilan initial de prise en charge de plaie par épisode de cicatrisation nécessitant un pansement lourd et complexe valorisé à hauteur de AMI 11, un acte d’analgésie topique valorisé à hauteur de AMI 1,1, un acte de pansement avec compression valorisé à hauteur de AMI 5,1.

La prise en charge par les infirmiers des enfants de moins de 7 ans

Une majoration conventionnelle d’un montant de 3,15 euros par séance de soins est créée.

Implication des infirmiers dans la réalisation d’actes de téléconsultation

Depuis le 1er janvier 2020, un acte d’accompagnement du patient à la téléconsultation est créé, en lien avec le médecin, valorisé différemment selon que l’acte :

- est réalisé lors d’un soin infirmier déjà prévu - 10 euros,
- organisé de manière spécifique à domicile - 15 euros
- acte organisé dans un lieu dédié aux téléconsultations - 12 euros.

A chaque Dossier médical partagé (DMP), l’infirmière libérale perçoit un euro.